L'église avant 1940

L’église construite en 1836 comportait, sous l’abside, des fresques représentant « Le sermon de la montagne » réalisées par les sœurs Sorg, artistes venus de Paris.

L’image de Saint Georges qui se trouvait au dessus d’un autel latéral était le don de l’empereur Napoléon III, d’après l’inscription qui se trouvait au bas de ce petit chef d’œuvre exécuté par Melle de Montfort, artiste peintre, également de Paris.

Cette église imposante et spacieuse est devenue la proie des flammes, sous les bombardements aériens et tirs de l’artillerie allemande, lors de combats de juin 1940, alors que la population se trouvait évacuée en Dordogne. Dressant vers le ciel l’ossature de ses quatre murs, mais basée sur des fondations solides, elle aurait pu être sauvée de la ruine. Toutefois, incorporés dans un plan d’urbanisme élaboré par l’autorité occupante qui prévoyait leur démolition, les vestiges de cette église devaient disparaître à jamais. C’est par de fortes charges d’explosif que l’église fut rasée complètement le 29 avril 1941, jour mémorable et plein de deuil pour notre paroisse

(Source : Marckolsheim, un siècle d’histoire)

Cliquez ci-dessous pour voir l'album photo
sem, Phasellus mattis tempus id Aenean