Mauchen

Aujourd’hui annexe de la ville de Marckolsheim, Mauchen fut autrefois un village indépendant, avec sa propre paroisse. La mention la plus ancienne de son nom date de 777 : dans une charte, l’abbé Fulrad de l’abbaye de Saint-Denis au nord de Paris, fait alors donation de biens à cette abbaye, dont des terres à Mauchinhaim. On trouve ensuite les formes Mouchenheim (953, 1371, 1464), Mochenheim (1352, 1451), Muchenheim (1356), Mauchenheim (1542) et finalement Mauchen (1666).

Un château sur motte (château de bois et de terre) - aujourd’hui disparu et à l’emplacement peu certain - y existait également, et a sans doute donné son nom à la famille noble von Mochenheim, citée entre 1298 et la première moitié du 14e siècle. En 1666, on pouvait encore voir une petite place ronde entourée d’un ancien fossé.

La petite localité possédait un recteur et une église paroissiale, au moins dès le 14e siècle, placée sous le vocable de Saint Grégoire : c’est l’actuelle chapelle qui existe encore sur le site, et donc la tour portait autrefois la date de 1246. Le clocheton date néanmoins du 17e siècle. En se basant sur la taille de l’édifice, on a estimé que le village devait avoir à l’époque une cinquantaine de foyers, soit 200 à 250 habitants, ce qui semble cependant surévalué.

Des peintures murales datant du 13e siècle, composées de deux ensembles - les douze apôtres dans le chœur et sept scènes de la Genèse au-dessus de la porte d’entrée - ont été recouvertes lors de travaux de réfection en 1952. Une réplique de la fresque de la Genèse a été réalisée sur la base d’un relevé précis effectué en 1907 par l’abbé Walter.

La légende veut que la population de Mauchenheim disparut en raison de la peste noire au courant du 14e siècle. Mais il est probable que la désertion du lieu s’étala sur plusieurs siècles. Au 17e siècle, le seul habitant encore sur place est un ermite (Waldbruder). Dépendant à la fin de l’Ancien Régime de la seigneurie de Ribeaupierre, le hameau fut officiellement rattaché à la Révolution à la commune de Marckolsheim, qui hérita de son territoire.

Des fouilles réalisées entre 1972 à 1974 ont mis au jour des vestiges d'une ancienne voie romaine et d'un ossuaire.

Cliquez ci-dessous pour voir l'album photo

 

 

risus sed id amet, nunc eget commodo ut ultricies