6e Conférence Mémoires Locales Marckolsheim :

« Poivre synthétique, vêtements en papier et casques en carton : LE TRIOMPHE DES ERSATZ »

MLM continue son cycle de conférences bisannuelles placées sous le thème « La Grande Guerre insolite et méconnue ». Les sujets des précédentes soirées furent essentiellement liés à des aspects  militaires et politiques, bien que toujours présentés sous l’angle insolite qui constitue le fil rouge de ces conférences toutes présentées par Michel Knittel, vice-président de MLM et responsable du bulletin annuel : « Guerres de papier et batailles imaginaires : Visions de la guerre future entre la France et l’Allemagne dans la littérature de 1871 à 1914 », « Le pantalon rouge c’est la France : les tentatives avortées de réforme de l’uniforme français de 1871 à 1914 », « Rumeurs, bobards et légendes de la Grande Guerre », « Les plans secrets de la guerre : les étonnants projets imaginés par les états-majors et qui devaient changer le cours de la guerre » et « Patriotes, imaginatifs et parfois fous : les inventeurs pendant la Grande Guerre ».

 

Cette nouvelle conférence se tourne cette fois directement vers les civils, mais aussi les soldats, pour aborder leur vie quotidienne à travers ces fameux « ersatz » (produits de substitution), qui vinrent palier le manque de produits de première nécessité : alimentation, médicaments, vêtements et parfois matériel militaire. Comme pour certaines inventions technologiques, certains de ces ersatz sont devenus aujourd’hui des produits courants, car mis au point ou popularisés pendant ces années de guerre. Si l’Allemagne, victime du blocus des Alliés, et donc l’Alsace, furent directement concernées par cette Mangelwirtschaft (économie de pénurie), d’autres régions, notamment celles occupées par les Allemands, furent aussi particulièrement touchées par la nécessité de réinventer le quotidien pour (sur)vivre : Not macht erfinderisch.

Comme à l’accoutumée, cette conférence – une nouvelle fois basée sur de nombreuses illustrations d’époque - s’adresse au plus grand nombre, jeunes et moins jeunes, que l’on soit ou pas spécialiste ou passionné d’histoire militaire.

Cette conférence aura lieu le vendredi 9 septembre 2016 à 20 heures à la Bouilloire, la Maison Culturelle de Marckolsheim. Entrée libre.

 

ut Praesent dapibus ut id felis